Merce CUNNINGHAM (1919-2009), Doc. ARTE

Suite à un échange de mail avec Alice VERGARA, chargée des études de l’EESI, j’ai regardé le documentaire sur ARTE+7 sur Merce CUNNINGHAM mais aussi sur l’archivage de la danse, sa transmission.

Marie-Hélène REBOIS,
Merce CUNNINGHAM (1919-2009),
2012, documentaire 56mn

France

Alice VERGARA m’a aussi donné des axes de lecture que je vais tenter de suivre.

  • l‘archive (comment conserve-t’on le fonds, comment Cunningham s’est intéressé finalement à le constituer) :
    • A la suite de la mort de Martha GRAHAM et du fiasco de son héritage, ainsi que de l’expérience de la Fondation John CAGE, Merce CUNNINGHAM a beaucoup réfléchi à ce qui arriverait à son œuvre artistique et sa conservation. C’est pourquoi il a écrit un “testament”, plan d’héritage avant sa mort. Dans se plan il demande la dissolution de sa compagnie et la création d’une Fondation, la Merce CUNNINGHAM Trust, dont le but est de perpétrer la philosophie et les méthodes de travail de Merce C.
    • David VAUGHAN a quant à lui était à l’origine de l’archivage proprement dit du travail de Merce C.  Ceux qui l’on cotoyer s’accordent pour dire que Merce vivait au jour le jour et pensait plus à la création en devenir qu’à la conservation de son travail, aux traces éventuelles à laisser. David VAUGHAN met en place les “capsules de danse” qui sont des modules qui pourront servir à la recréation des pièces de Merce. Ces caspsules sont composées par : des transcriptions des notes chorégraphiques de Merce C., des photos, des films, les costumes, les décors, les sons, la musique, etc. Tout ce qui est utile et nécessaire aux metteurs en scène pour la construction de la représentation.
  • l’écriture du mouvement et de la chorégraphie :
    • Ce qui intéresse Merce CUNNINGHAM c’est son corps. Les limites du mouvement du corps. Limites qu’il tente de repousser toujours plus loin. Mais c’est aussi le mouvement. Le mouvement qui va lier une position à une autre, à partir de telle position comment puis-je bouger ? Quelles sont mes possibilités ?
    • Les chorégraphie de Merce C. emprunte beacoup au classique dans sa forme, on y retrouve les secondes, les grands battements, etc. qui sont les “formes” de la danse classique. Cependant la liaison entre les “formes” le déplacement, le trajet entre deux positions, mais aussi les variations même au sein d’une même “forme”.
    • Puis il va aussi introduire le hasard dans sa composition.
    • En 1993 il écrit une pièce à partir d’un logiciel CRWDSPCR, cette nouvelle forme d’écriture va lui permettre d’envisager une dissociation du torse/bras, des jambes, et lui ouvrir un nouvel horizon de possibilités.
  • la relation à John Cage (les novateurs) :
    • Merce CUNNINGHAM rencontre et travaille très vite avec la nouveauté et ses créateurs travaillant avec, plutôt que s’entourant de, John CAGE, Robert RAUSCHENBERG, et autres peintres, ou compositeurs avant-gardistes.
    • Avec John CAGE, il trouve et décide d’exploiter le point commun de la musique et de la danse : le temps.  Dans Suite pour cinq en 1956, qui est une des première collaboration du duo à pour idée une création où la musique et la danse co-éxiste sans que l’une ne soit moteur de l’autre : les danseur sont autonomes vis-à-vis de la musique.
  • l’influence d’un “foyer d’avant-garde” le Black Mountain College et la rencontre ouverte (relation à Rauschenberg) :
    • Le Black Mountain College au début des années 50 est un foyer de créations expérimentales où de nombreux artistes de toutes les disciplne ont la chance de se rencontrer et de travailler avec des élèves.
    • C’est là que John CAGE et Merce CUNNINGHAM vont rencontrer pour la première fois Robert RAUSCHENBERG. Robert R. est alors un peintre Dadaiste qui deviendra plus tard l’un des précurseur du Pop’Art. Il rentrera dans la compagnie de Merce C. entant que Designer. La première création impliquant les trois hommes sera Antic Meet en 1958. Ils briseront toutes les règles de composition et d’écriture classique.
  • la transmission (moins dépendante de l’écriture que de l’apprentissage du mouvement par les aînés) :
    • Merce CUNNINGHAM a laissé très peu de notes explicatives sur ses pièces chorégraphiques. Pour les archivistes ses écrits sont plus des aides-mémoires pour le chorégraphe lui-même que des textes laissés pour la postérité. D’ailleurs quand on propose à la compagnie de remonter des pièces passé certains sont obligé de travailler à partir de leur souvenir et des enregistrements vidéos de l’époque s’ils existent, exemple de Squaregame écrit en 1976 et remonté en 2009, “On s’est servi des notes, de nos souvenirs et des films à notre disposition”.
  • autres :
    • David VAUGHAN “La danse elle-même, le mouvement lui-même, ne peuvent être archivés même s’ils existent en vidéo. La seule façon que perdure le travail c’est les chorégraphies soient représentées sur scène. Les archives ont une valeur historique. Ces histoires existent. Le travail lui-même n’existe que s’il est représenté.”
    • Il existe une mémoire de la danse, qui sont les danseurs, mais ces danseurs sont aussi vecteurs de changements. Après tout la danse est un art vivant et le vivant c’est le changement.

About svetlanazehnder

Art student in France. My interests are : Tango and dancing, the people and their own stories, childhood illness and Japan and its'own culture. I treate these themes using sound, video and installation.
This entry was posted in Dance, Mémoire, Video and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Merce CUNNINGHAM (1919-2009), Doc. ARTE

  1. ab says:

    C’est pour tout ça, ce que tu rédiges à la fin de ton post (la mémoire, l’oubli, le changement, l’évolution) que sa troupe est obligée de se splitter. C’est un vrai crève-cœur pour ses danseurs malgré tout.

  2. Pingback: Retour sur Merce CUNNINGHAM | Svetlana ZEHNDER's Portfolio

  3. Pingback: Steve PAXTON, Contact-Improvisation | Svetlana ZEHNDER's Portfolio

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s