CR : FRASQ et visites à Paris (en résumé)

Se tenait à Gentilly, près de Paris, du 5 au 27 Octobre un des plus grands festivals de performance : le FRASQ. A ce titre l’EESI nous a proposé un voyage scolaire sur le weekend du 12 et 13 Octobre comprenant : deux soirs de représentation et une visite de galerie au Marais (centre de Paris)

Après une arrivée matinale à la capital, l’équipe de l’EESI est parti au Marais pour un tour de galerie sous la direction de Michelle HEON.

      • Galerie TemplonExposition : Jittish KALLAT
      • Galerie ParticulièreExposition : Ethan MURROW et Céline CLERON
      • Galerie CrouselExposition : Allora & Calzadilla
      • Galerie Thaddaeus RopaeExposition : Lee BULL
      • Galerie Karsten GreveExposition : Robert POLIDORI
      • Galerie PerrotinExposition : Claude RUTAULT, Michael SAILSTORFER et Sun YUAN & Peng YU
      • Galerie Martine AboucayaExposition : Eric DUYKAERTS, Fox2P

Après cette cavale dans le Marais le groupe s’est divisé puis retrouvé au Générateur à Gentilly pour le FRASQ.

      • Samedi
        • 19h – CATHERINE FROMENT, L’Origine du monde, Performance théâtraleSurement la performance la plus intéressante de ces deux soirées. Mise en lumière au millimètre, jeu sonore, participation du public, temps, etc. Chaque élément était travaillé et le propos clair.
        • 20h – TSUNEKO TANIUCHI, Micro-événement n°44 /Théâtre de la (re)présentation de soi d’après « Fresh Acconci », Performance Performance tout d’abord déroutante. Beaucoup d’ouverture vers le public. Prise de risque, physique mais aussi de la rencontre de la participation ou non du spectateur et mise à nu de soi-même. Tout d’abord sceptique c’est une performance qui m’a fait réfléchir par la suite.
        • 20h45 – ANAÏD DEMIR & ÈVE BITOUN, Conversation post-mortem : La Joconde Vs Marcel Duchamp, Lecture performée – Plus mauvaise performance de ces deux soirée. Lecture performée ? L’act de lire en public, de jouer une scène en public en lisant un texte, peut-elle vraiment une performance ? Quelle position ont pris les auteur-performeur avec cette pièce ? Mal joué, mal interprété… Dur de voir où l’on veut nous emmener.
        • 21h – KATIA MEDICI, La Castiglione, Chute d’une Comtesse, Performance chorégraphique Danse ou performance ? Danse dans la chorégraphie, performance dans la gestion de l’espace et l’utilisation des différentes technologie. Performance dans le lien entre le personnage et l’actrice ?
        • 21h45 – ANAÏD DEMIR & ÈVE BITOUN, Conversation post-mortem : La Joconde Vs Marcel Duchamp, Lecture performée – Tellement dessus pas la première partie que je n’ai pas assisté à la seconde…
        • 22h – SKALL, Fucking Red Shoes, PerformanceIl commence avec le public, il est le public aussi. Puis ça démarre, il s’entraine sur une voie, il nous entraine sur sa voie. Il prend le risque de se hisser sur d’immense talon rouge, symbole de féminité associer à un corps masculin, puis il se transforme avec des artifices tellement grossier que l’on rit, mais la performance est là, car il marche en se transformant parfois chancelant sur ses chaussures manquant de se tordre une cheville… Puis il part en transe, en mot, en pas. Il interpelle un public trop sage, un public consommateur. Et enfin s’en va une fois qu’il enlever son maquillage de scotch et ses chaussure de torture. C’est éclair, une tornade de question, qui fait réfléchir.
      • Dimanche
        • 16h – ZOÉ PAUTET, Luftschlösser 1, Mon cowboy, Performance Une étudiante de troisième année et deux complices. Fortement inspiré du théatre c’est la mise en scène d’un rêve. Une scénographie qui n’est pas sans rappeler les jeux des enfants faites d’allumettes et de légumes. Une performance audio avec un concerto de mouton, et un petit train. Une performance physique avec l’actrice qui gardera un mouvement constant, proche de la transe tout le long de la performance et une chute ralenti qui s’étend dans un temps démesurément long. Peut-être pas assez abouti, mais tout de même plus que d’autre…
        • 17h – BONDING ELASTIC, 1, 2, 3, PerformanceUne aire de jeu et un public équipé de casque dans des gradin de fortune. Des joueurs jouant à un jeu inconnu où les règles ne sont pas donné au public, et sont transmises par code. Une violence physique entre les joueurs qui se heurtent et se rencontre pour gagner le jeu. Une violence augmenté par un système de captation de son et image. Rapport humain, rapport au jeu, rapport au corps sont ici les maîtres mots. 
        • 18h – AURORE LALOY, Guépard Chaos – (Gattopardo Caos), Performance théâtrale / Création sonore / Attentat poétiqueUne nouvelle performance entre danse et théâtre. Une actrice et un musicien, un film projeté et une scène au centre. Directement inspiré par le film c’est une performance théâtrale de l’actrice qui reste en mémoire. 

Ce weekend à Paris autour de la performance nous a permis de nous interroger sur la notion même de performance. Qu’est-ce qu’une performance ? Quelles sont les possibilités à l’heure actuelle, les formes existante ?
Malgré tout j’ai été un peu dessus par le niveau global des performances, je m’attendais à mieux de la part d’un tel festival. Tout n’est cependant pas à jeter et à la prise de recul certaines pièces m’ont paru plus intéressante que sur l’instant. La rencontre avec Rolando LOPEZ à l’école permettra de continuer cette première réflexion autour de la performance. Performance que j’avais déjà expérimenté avec Fabienne GOTUSSO en 2011.

About svetlanazehnder

Art student in France. My interests are : Tango and dancing, the people and their own stories, childhood illness and Japan and its'own culture. I treate these themes using sound, video and installation.
This entry was posted in Exposition and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s